Est-il nécessaire d’avoir un « plan de lecture » quand on aborde la Bible?

Chères lectrices, chers lecteurs,

se plonger dans la Bible est facilité de nos jours par la multiplications des traductions accessibles dans un français compréhensible. La question peut se poser, pour une première lecture, de l’ordre des livres. Doit-on aller du premier chapitre de la Genèse au dernier de l’Apocalypse en lisant les livres dans l’ordre? Doit-on passer plus de temps sur le Nouveau Testament que sur l’Ancien? Un plan de lecture est-il pertinent?

2015-intentional-bible-reading

La lecture « comme un roman »

Avant ma conversion c’est la première façon dont j’ai procédé. C’était en 2000 et je voulais simplement avoir un aperçu culturel sur le livre guidant la foi de milliards de personnes. J’ai donc lu la Bible de Genèse 1 à Apocalypse 22, en peu de temps. Je n’ai rien tiré de cette lecture, tout juste quelques notions culturelles. Des livres comme le Lévitique ou les Nombres m’ont semblé rébarbatifs et assez vides de sens spirituel, un simple amas de lois et de statistiques.

Concernant le Nouveau Testament, difficile de faire le rapprochement avec l’Ancien. Bien entendu il ne m’avait pas échappé que Jésus citait abondamment les Écritures, cependant je n’arrivais pas à faire un lien cohérent entre le « régime » de l’Ancien Testament et le ministère de Jésus.

Vous l’aurez compris sans mal, ce mode de lecture n’a pas été particulièrement productif pour moi, à part pour frimer dans les dîners en ville et dire « moi, j’ai lu la Bible ».

L’Ancien Testament à la lumière du Nouveau Testament

Voici une approche qui à du sens. Elle consiste simplement à lire en premier lieu les quatre évangiles, les Actes et une ou deux lettres de Paul, par exemple l’épître aux Romains et 1 Corinthiens. Jésus-Christ est Seigneur et sauveur, ainsi cet ordre de lecture a du sens. Il commence par la personne du Christ, à travers quatre récits. Nous avons ensuite avec les Actes le début de l’Eglise, avec la prédication d’Etienne qui permet de mettre le pied à l’étrier en ce qui concerne l’histoire vétérotestamentaire. Les deux lettres de Paul donnent un aperçu de la mise en application de la doctrine, en soulevant des aspects pastoraux cruciaux.

Suite à ça il sera temps d’aborder l’Ancien Testament. On peut commencer par lire Genèse et Exode, afin d’avoir une idée claire de l’histoire depuis la création du monde jusqu’à la sortie d’Égypte, ainsi que des notions sur la loi donnée par Dieu, dont les dix commandements. L’important est que cette lecture se fera à la lumière du Nouveau Testament.

Le lecteur pourra entrecouper son « plan » (certes pas très précis) par la lecture de quelques Psaumes, l’idée étant de lire entièrement le livre des Psaumes, mais sans faire le forcing pour le lire d’une traite. L’idée peut être de lire une dizaine de Psaumes entre chaque livre de la Bible.

La lecture peut se poursuivre en alternant Ancien et Nouveau Testament. Par exemple continuer à parcourir les lettres de Paul, puis passer à la lecture d’un grand livre prophétique comme Jérémie ou Esaïe par exemple. Le jeune (dans la foi) chrétien aura sans doute ensuite envie d’en savoir plus sur l’histoire d’Israël, il pourra alors se plonger dans les livres de Samuel et les livres de Rois.

Muni de ce bagage le lecteur pourra enfin lire les autres livres. Il pourra bien entendu revenir sur ce qu’il a déjà lu, par exemple en consultant les références parallèles dans sa Bible et ainsi faire les liens entre ancienne et nouvelle alliance.

A titre personnel je trouve ce plan de lecture pertinent. Il n’est pas figé dans le marbre et permet de laisser l’Esprit inspirer telle ou telle lecture. Pourquoi ne pas satisfaire notre soif de lire un psaume ou de parcourir les proverbes sans objectif déterminé à l’avance? C’est à mon sens le talon d’Achille des plans rigides, comme la Bible en un an, la Bible en trois ans. Le lecteur peut se sentir coupable de dévier du plan et du coup va peut-être être moins attentif à ce que l’Esprit lui souffle. Quel dommage, sous prétexte de suivre rigoureusement un plan, de se priver de la richesse des Psaumes au quotidien!

Les plans rigoureux

Certaines éditions comme la Bible du Semeur 2015 proposent des plans de lecture, si vous avez opté pour cette option de lecture vous pouvez vous-y reporter. Des sites proposent des canevas, pas exemple ici sur le site éditeur de la Bible Segond 21 où vous trouverez un plan sur un an et un plan sur trois ans. Comme vous l’avez compris je ne suis pas fan du plan figé, cependant il est à même d’aider certaines personnes ayant besoin d’un guide de lecture précis et rassurant.

Pour les plus petits

Ma petite nièce d’un peu plus d’un an ne prononce pas ce qu’on peut appeler des mots, mais elle entend très bien et retient ce qu’on lui dit. J’ai passé pas mal de temps à lui lire des histoires de la Bible, avec une version illustrée et quand je dis « Jésus » elle le pointe du doigt sans se tromper. C’est mignon, c’est surtout source de réflexion pour la lecture de la Bible aux plus petits. Peut-être sont-ils plus sensible aux histoires par épisode (Noé, Jonas, la naissance de Jésus…) qu’à une approche purement théologique consistant à se demander si il faut commencer par l’Ancien Testament ou le Nouveau.

Un dernier mot

Un dernier mot sur ma réserve quant aux plans trop précis. Certains passages nécessitent plus d’approfondissement que d’autres, comme aller chercher des parallèles, etc… Ainsi un plan découlant d’un simple découpage statistique de la Bible ne tient pas compte du « poids » des versets, du fait que sur certains il va falloir un peu plus de travail. Peut-être faut-il, quitte à lire moins vite, prendre un bon mois pour parcourir certains livres, bien prendre le temps de lire les notes et voir les parallèles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s