Jésus, nouvel Israël révélé dans l’évangile selon Matthieu

Chères lectrices, chers lecteurs,

je vous propose de nous pencher sur le caractère messianique de Jésus à travers le plan de l’évangile selon Matthieu. De nombreux exégètes s’accordent à dire que Matthieu a rédigé son évangile pour un lectorat juif. C’est l’écrit néotestamentaire possédant le plus de références à l’ancienne alliance. Le caractère messianique de Jésus est palpable dans les quatre évangiles cependant c’est dans Matthieu qu’il est mis en évidence avec le plus de force.

5405566-8064528

Objectif, sources et méthodologie

L’objectif de cet article est de montrer en quoi Jésus a accompli la destinée du peuple hébreu et comment l’évangile selon Matthieu met particulièrement en lumière cet aspect du ministère terrestre du Christ. L’explication avancée ici est résumée dans l’introduction à l’évangile selon Matthieu de la Bible du Semeur (BDS). Des théologiens comme Jacques Buchhold, justement superviseur du Nouveau Testament de la BDS, souscrivent à cette interprétation.

Nous allons simplement mettre en parallèle les dix premiers chapitres de l’évangile selon Matthieu avec l’histoire du peuple hébreu depuis la captivité en Égypte jusqu’à l’arrivée en Terre Promise.

Un enfant qui échappe à un massacre

Matthieu est un des évangiles de l’enfance. Il évoque le massacre des enfants de moins de deux ans ordonné par le Roi Hérode auquel Jésus échappe, Joseph ayant été prévenu par un ange du Seigneur. Ci-dessous le verset en question, Mt 2.16:

Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les Mages, se mit en grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au dessous qui étaient à Bethléem et dans tout son territoire, selon la date dont il s’était soigneusement enquis auprès des mages.

Dans le livre de l’exode, nous apprenons que Moïse a échappé à un décret morbide du Pharaon, Ex 1.21-22:

Parce que les sages-femmes avaient eu la crainte de Dieu, Dieu fit prospérer leurs maisons. Alors Pharaon donna cet ordre à tout son peuple: vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles.

Bien que les mobiles de pharaon et d’Hérode soient différents, un premier parallèle peut-être fait. Moïse, qui sera le prophète de Dieu, et Jésus échappent tous deux à un massacre de masse.

Le baptême par les eaux

Les Hébreux quittent l’Egypte en traversant le mer, dans le fameux passage qui nous est raconté en Ex 14.21-29. Jésus a été baptisé dans les eaux du Jourdain. L’apôtre Paul évoque ce rapprochement et la traversée de la mer par les Hébreux comme une préfiguration du baptême, 1 Co 10.1-2:

Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu’ils ont tous passé au travers de la mer, qu’ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer.

L’apôtre insiste un peu plus, 1 Co 10.5, sur le fait que la plupart des Hébreux « ne furent point agréables à Dieu, puisqu’ils périrent dans le désert ». Ici encore, au sujet du baptême et de la traversée de la mer nous avons un parallèle, avec la différence d’une oeuvre spirituelle réalisée par Jésus et parfaitement accomplie. C’est ce que nous allons voir au point suivant.

La tentation au désert

Suite à son baptême, Jésus est tenté pendant quarante jours par Satan, voici le début du chapitre 4 de l’évangile selon Matthieu, Mt 4.1-4:

Alors Jésus fut emmené par l’Esprit dans le désert, pour être tenté par le Diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s’étant approché, lui dit: si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit: il est écrit: l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Dans la suite de la tentation Jésus, utilisant les écritures, déjoue les tentatives du diable de le faire succomber à la tentation. Le parallèle est simple avec le peuple Hébreu, qui suite à la traversée de la mer a passé quarante ans au désert et a succombé à toutes sortes de tentations à commencer par la construction d’une idole, le veau d’or. Ils n’ont cessé de remettre en cause la parole de Dieu livrée par Moïse. Jésus a résisté aux mêmes tentations dans son périple au désert, accomplissant à lui seul la destinée du peuple Hébreu.

Le Sermon sur la Montagne

Matthieu rapport entre les chapitres 5 et 7 de son évangile l’enseignement de Jésus connu sous le nom de Sermon sur la Montagne. Le Christ y parle du sens spirituel de la loi, du fait qu’il est venu pour accomplir et non pour abolir. Il révèle le sens profond de plusieurs commandements, par exemple le meurtre, Mt 5.21-22:

Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: tu ne tueras point, celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d’être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.

Au cours de ce sermon Jésus livre l’aspect spirituel de la loi donnée par Dieu par l’intermédiaire de Moïse au pied du Mont Sinaï. L’apôtre Paul explicitera ces propos, entre autre dans sa lettre aux Romains, en affirmant que la loi révèle le péché, Rm 3.20:

Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché.

L’envoi en mission des douze

Le chapitre 10 de l’évangile selon Matthieu commence par l’envoi des douze, Mt 10.1-2:

Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité. Voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon appelé Pierre, et André, son frère; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère…

Douze apôtres, nous pouvons faire le parallèle avec le dénombrement des douze tribus d’Israël dans le pentateuque.

Synthèse des parallèles et enseignement

Nous pouvons faire la synthèse suivante des correspondances entre l’histoire du peuple Hébreu et les événements de la vie de Jésus:

Moïse échappe au massacre des bébés garçons // Jésus échappe au massacre des innocents

Les israélites traversent la mer // Jésus est baptisé

Les israélites vivent 40 ans de désert // Jésus est tenté 40 jours au désert

Moïse adresse la loi de Dieu au Sinaï // Jésus instruit sur le sens de la loi dans son Sermon sur la Montagne

Les 12 tribus sont dénombrées // Jésus choisis 12 apôtres

Comme nous l’avons évoqué dans l’introduction Matthieu a probablement rédigé son évangile à destination d’un lectorat juif. Il montre, encore plus que les autres évangiles, que Jésus est celui qui accompli les Écritures, qu’il est bien le Messie prophétisé dans l’Ancienne Alliance. Jésus est vainqueur là où les israélites ont chuté, confirmant ainsi son caractère messianique et le fait qu’on peut légitimement le considérer comme le nouvel Israël.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Jésus, nouvel Israël révélé dans l’évangile selon Matthieu »

  1. Ping : Les fêtes juives à travers l’Évangile selon Jean | La Colombe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s