Les patriarches antédiluviens

Chères lectrices, chers lecteurs,

nous allons nous intéresser dans cet article aux patriarches antédiluviens, descendance d’Adam par son fils Seth qui nous est présentée au chapitre 5 de la Genèse. Comme nous allons le voir Hénoch, Mathusalem, Noé et leurs semblables ont beaucoup à nous apprendre.

220px-figures_god_took_enoch

Le chapitre 5 de la Genèse (traduction Segond 1910)

1 Voici le livre de la postérité d’Adam. Lorsque Dieu créa l’homme, il le fit à la ressemblance de Dieu. 2 Il créa l’homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d’homme, lorsqu’ils furent créés.
3 Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et il lui donna le nom de Seth. 4 Les jours d’Adam, après la naissance de Seth, furent de huit cents ans; et il engendra des fils et des filles. 5 Tous les jours qu’Adam vécut furent de neuf cent trente ans; puis il mourut.
6 Seth, âgé de cent cinq ans, engendra Enosch. 7 Seth vécut, après la naissance d’Enosch, huit cent sept ans; et il engendra des fils et des filles. 8 Tous les jours de Seth furent de neuf cent douze ans; puis il mourut.
9 Enosch, âgé de quatre-vingt-dix ans, engendra Kénan. 10 Enosch vécut, après la naissance de Kénan, huit cent quinze ans; et il engendra des fils et des filles. 11 Tous les jours d’Enosch furent de neuf cent cinq ans; puis il mourut.
12 Kénan, âgé de soixante-dix ans, engendra Mahalaleel. 13 Kénan vécut, après la naissance de Mahalaleel, huit cent quarante ans; et il engendra des fils et des filles. 14 Tous les jours de Kénan furent de neuf cent dix ans; puis il mourut.
15 Mahalaleel, âgé de soixante-cinq ans, engendra Jéred. 16 Mahalaleel vécut, après la naissance de Jéred, huit cent trente ans; et il engendra des fils et des filles. 17 Tous les jours de Mahalaleel furent de huit cent quatre-vingt-quinze ans; puis il mourut.
18 Jéred, âgé de cent soixante-deux ans, engendra Hénoc. 19 Jéred vécut, après la naissance d’Hénoc, huit cents ans; et il engendra des fils et des filles. 20 Tous les jours de Jéred furent de neuf cent soixante-deux ans; puis il mourut.
21 Hénoc, âgé de soixante-cinq ans, engendra Metuschélah. 22 Hénoc, après la naissance de Metuschélah, marcha avec Dieu trois cents ans; et il engendra des fils et des filles. 23 Tous les jours d’Hénoc furent de trois cent soixante-cinq ans. 24 Hénoc marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit.
25 Metuschélah, âgé de cent quatre-vingt-sept ans, engendra Lémec. 26 Metuschélah vécut, après la naissance de Lémec, sept cent quatre-vingt deux ans; et il engendra des fils et des filles. 27 Tous les jours de Metuschélah furent de neuf cent soixante-neuf ans; puis il mourut.
28 Lémec, âgé de cent quatre-vingt-deux ans, engendra un fils. 29 Il lui donna le nom de Noé, en disant : Celui-ci nous consolera de nos fatigues et du travail pénible de nos mains, provenant de cette terre que l’Éternel a maudite. 30 Lémec vécut, après la naissance de Noé, cinq cent quatre-vingt-quinze ans; et il engendra des fils et des filles. 31 Tous les jours de Lémec furent de sept cent soixante-dix sept ans; puis il mourut.
32 Noé, âgé de cinq cents ans, engendra Sem, Cham et Japhet.

Un récit aux allures loufoques

Cette généalogie du chapitre 5 de la Genèse est l’objet d’interrogations pour les chrétiens cherchant à comprendre leur texte et de railleries pour les non croyants. Il a même découlé de ce passage une expression célèbre, « ça remonte à Mathusalem », pour signifier que telle ou telle action s’est déroulée il y a longtemps. Devant cette difficulté que représente les ages canoniques atteints par ces patriarches, beaucoup de chrétiens ont baissé les bras et ne tentent même plus de tirer des enseignements de cette généalogie.

Je ne vais pas me lancer ici dans un débat sur les ages des patriarches. Simplement, comme le rappelle Matthieu Richelle dans son ouvrage Comprendre Genèse 1-11, les années de vie avancées dans la Bible sont bien en deçà des durées des généalogies mésopotamiennes de la même époque. Les récits mésopotamiens évoquent des rois ayant vécus 10.000 ans voir 40.000 ans. A la lumière de cette information nous pouvons voir la généalogie de Genèse 5 comme répondant aux textes mésopotamiens et soulevant l’énormité des chiffres qu’ils avancent.

La généalogie de Genèse 5 n’a donc rien de loufoque, bien au contraire elle est d’une pertinence et d’une acuité théologique aiguisée. Nous allons nous intéresser à certains de ces patriarches antédiluviens et tenter de dégager un sens à ce texte.

Seth, le choix de l’Éternel dans des circonstances rocambolesques

Rappelons nous que l’Éternel a aimé le sacrifice offert par Abel, au détriment du sacrifice offert par Caïn. Caïn a tué Abel et sa lignée est devenue celle des premières villes et de l’industrie. Adam et Eve ont eu un autre enfant, Seth, qui est devenu tenant de la lignée agrée par Dieu à la place d’Abel, qui a été tué et ne peut assumer ce rôle. Le patriarche Seth est donc arrivé dans la lignée voulue par Dieu par un élément extérieur à lui-même, à savoir le fait que Caïn ne pouvait pas endosser ce rôle par son acte et qu’Abel était décédé. Le livre de la Genèse termine le chapitre 4 en levant le voile sur le rôle de Seth:

25 Adam connut encore sa femme; elle enfanta un fils, et l’appela du nom de Seth, car, dit-elle, Dieu m’a donné un autre fils à la place d’Abel, que Caïn a tué.
26 Seth eut aussi un fils, et il l’appela du nom d’Enosch. C’est alors que l’on commença à invoquer le nom de l’Éternel.

Eden et la condition initiale d’Adam et Eve sont loin. Seth a un rôle affiché, en plus d’être le maillon de la généalogie voulue par Dieu, d’être celui dont l’époque coïncide avec les louanges à l’Éternel. A ce titre il peut être vu comme une préfiguration du rôle qui sera tenu plus tard par le peuple d’Israël, à savoir celui de faire connaitre le Dieu unique et de le louer.

Hénoch, l’Eglise qui échappe au jugement

Il y avait dans le temps deux façons d’échapper au déluge: monter dans l’Arche de Noé ou s’appeler Hénoch. Le patriarche Hénoch est un cas à part, qui représente beaucoup. La lettre de Jude y fait référence, c’est le « septième depuis Adam ». Nous savons par Gn 5.24 qu’il « marchait avec Dieu », qu’il a été enlevé au ciel. A quelques générations du déluge, le parallèle entre l’ascension d’Hénoch et le rapt final de l’Eglise est une thèse défendable. Le rôle d’Hénoch peut se concevoir comme une préfiguration eschatologique d’une Eglise qui sera menée au ciel.

Mathusalem, l’humanité jugée

Un rapide calcul nous montre que Mathusalem est décédé l’année même du déluge, cinq ans après son propre fils Lémec. Pourquoi marquer cette différence insignifiante de cinq années? Peut-être que l’age canonique de Mathusalem, 969 ans, coïncidant parfaitement avec un décès l’année du déluge, est une représentation de l’humanité jugée. La descendance de Caïn n’a pas eu le monopole de l’engloutissement.

Finalement, cette généalogie est-elle si folle que ça?

Avec pour point final le déluge, jugement de l’Éternel, la généalogie de Genèse 5 est à même de synthétiser l’histoire de l’Eglise. Tout n’est pas parfait pour que ça colle, par exemple si nous voyons Hénoch comme la représentation de l’Eglise ravie au ciel, nous voyons aussi l’Arche comme l’Eglise qui échappe au jugement. Cependant depuis les première louanges à l’Éternel du temps de Seth et son fils Enosch, jusqu’au jugement du déluge, en passant par Hénoch et Mathusalem, les caractéristiques des patriarches antédiluviens démontrent la pertinence théologique de la généalogie du chapitre 5 de la Genèse.

En creusant encore nous pouvons voir une théologie assez fine, avec une manifestation de la différence entre la grâce suffisante et la grâce efficace. La grâce suffisante est accordée à Mathusalem, qui a pu vivre très longtemps mais n’a pas échappé au déluge. La grâce efficace est accordée à Hénoch, qui a été enlevé, et à Noé et sa famille qui ont trouvé refuge dans l’Arche échappant ainsi au jugement de l’Éternel. Comme nous pouvons le constater une simple généalogie biblique est riche en enseignements et révélatrice d’éléments théologiques de premier ordre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s