A la découverte du guitariste Adrian Legg

Chères lectrices, chers lecteurs,

je vous propose de terminer la semaine en musique avec quelques morceaux du guitariste britannique Adrian Legg. J’ai découvert cet artiste en première partie de Joe Satriani et Steve Vai en 1998, ça remonte! Guitar Heroe à sa manière, sa technique est sans failles et assez spectaculaire, il accorde et désaccorde sa guitare à la vitesse de l’éclaire au sein d’un même morceau. Cette technique est réellement au service de la musicalité, je vous laisse apprécier!

Si ces quelques extraits vous ont plu je vous recommande chaudement son album Guitars and other Cathedrals, un monument!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s