Ponce Pilate, dernier des prophètes?

Chères lectrices, chers lecteurs,

le titre du présent article peut prêter à sourire ou à énerver. Dans ces quelques lignes je vais montrer pour celles et ceux qui ne le savaient pas que la personnalité de Ponce Pilate est plus complexe que l’image que nous nous faisons habituellement du personnage.

pilate_jesus

Nous connaissons tous le récit du passage de Jésus Christ devant Ponce Pilate, je ne reviendrai pas dessus. En relisant dernièrement l’évangile j’ai voulu mettre en lumière un autre aspect, à savoir les paroles prononcées par Pilate quand on lui demande ce qu’on doit marquer sur le panneau d’accusation de Jésus qui sera placé en haut de la croix. L’extrait se trouve dans l’évangile selon Jean, chapitre 19, les versets 12 à 22:

12 Dès ce moment, Pilate cherchait à le relâcher. Mais les Juifs criaient : Si tu le relâches, tu n’es pas ami de César. Quiconque se fait roi se déclare contre César. 13 Pilate, ayant entendu ces paroles, amena Jésus dehors; et il s’assit sur le tribunal, au lieu appelé le Pavé, et en hébreu Gabbatha. 14 C’était la préparation de la Pâque, et environ la sixième heure. Pilate dit aux Juifs : Voici votre roi. 15 Mais ils s’écrièrent : Ôte, ôte, crucifie-le ! Pilate leur dit : Crucifierai-je votre roi ? Les principaux sacrificateurs répondirent : Nous n’avons de roi que César. 16 Alors il le leur livra pour être crucifié. Ils prirent donc Jésus, et l’emmenèrent.
17 Jésus, portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha. 18 C’est là qu’il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu.
19 Pilate fit une inscription, qu’il plaça sur la croix, et qui était ainsi conçue : Jésus de Nazareth, roi des Juifs. 20 Beaucoup de Juifs lurent cette inscription, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville : elle était en hébreu, en grec et en latin. 21 Les principaux sacrificateurs des Juifs dirent à Pilate : N’écris pas : Roi des Juifs. Mais écris qu’il a dit : Je suis roi des Juifs. 22 Pilate répondit : Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit.

Ce dialogue entre Ponce Pilate et les sacrificateurs achève tout d’abord de révéler la corruption du sanhédrin. Pour justifier le supplice du Seigneur les juifs vont jusqu’à affirmer au verset 15 n’avoir de roi que César. Du temps de Moïse cette affirmation leur aurait valu un jet de pierre en bonne et due forme. Ceci démontre que le sanhédrin ne craint pas Dieu et sa loi.

Certains sont prophètes malgré eux, la Bible regorge de tels individus. On peut citer le Pharaon du temps du Joseph, qui va rêver avec des images de vaches grasses et maigres les futures périodes d’abondance et de famine pour son royaume. Certes il ne comprendra pas un traître mot de son songe et devra se faire interpréter le sens par Joseph. Cependant Dieu a bel et bien choisi Pharaon pour délivrer son message. Pharaon a été en quelques sortes la méthode de communication choisie par l’Éternel pour révéler le futur.

Je pense que nous pouvons placer Ponce Pilate dans cette catégorie. La lecture des versets 19 à 22, nous racontant le choix du texte d’accusation, est instructive. Il y a déjà la volonté d’écrire dans les langues communes, hébreux, latin et grec. Le message est ainsi universel et compris de tous. Il y a le texte lui-même, « Jésus de Nazareth, roi de Juifs ». Pilate donne une fin de non recevoir à la demande des sacrificateurs juifs de modifier le panneau pour dire que Jésus disait être le roi des juifs mais ne l’était pas. Pilate répond par un viril « Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit ».

Pilate annonce une vérité qui sera révélée dans le livre de l’Apocalypse, à savoir que bien entendu Dieu tiendra son alliance jusqu’au bout en rachetant un certain nombres de justes parmi Israël, le texte parle de 144.000 soit 12.000 par tribus. On peut se demander ce qui est la cause du fait que Pilate insiste pour qualifier Jésus de roi des juifs, toujours est-il qu’il maintient malgré les remarques des juifs son affirmation de façon franche.

Pilate converti? N’allons pas jusque là, quoi que le lavement de ses mains puisse prendre une autre signification que celle habituellement enseignée. Une belle piste de réflexion pour terminer ce bref article!

Publicités

2 réflexions au sujet de « Ponce Pilate, dernier des prophètes? »

  1. Euskadie beaudelaire

    Félicitations pour votre commentaire qui me semble pertinent. Je ne suis pas convaicu que Pilate soit un converti mais si il n aimait pas les juifs et leurs coutumes (on dirait aujourd’hui qu il est antisémite) il a peut être perçu à travers la condamnation de Jésus les incompréhensions du procès. Lui a mené un procés politique et à ses yeux il n avait rien à reprocher à Jésus. Le sanhedrin a obtenu un procès religieux. Pilate n était pas compétent en la matière d autant plus qu il voyait que l assemblée des grands prêtres n étaient unanime pour l accusation. On peut citer Joseph d arimatie. Sa femme n etait elle pas une disciple ? Pilate à sans doute eu une lumière d humanité. Dommage. S est il rendu compte de son erreur de sa manipulation ….Le debat ne fait que s ouvrir grâce à votre intervention .
    Cordialement
    EB

    J'aime

    Répondre
    1. satch669 Auteur de l’article

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire, en effet la personnalité de Pilate est complexe et je pense que nous n’avons pas fini d’en faire le tour.

      En fait ce qui a provoqué cet article c’est la serie en 10 épisodes « La Bible », où je trouve le rendu du personnage de Pilate déplorable. La serie est pas trop mauvaise, cependant elle rend je trouve un Pilate sadique et rempli de méchanceté, je pense que le vérité est plus complexe.

      J'aime

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s