Découverte d’un nouvel évangile près de Capharnaüm

Chères lectrices, chers lecteurs,

l’actualité archéologique est chargée en cette année 2016. La récente découverte d’une nouvelle chambre dans le tombeau de Toutânkhamon a occulté la trouvaille de l’Association Biblique de Jérusalem, qui vient de mettre à jour rien de moins qu’un évangile apocryphe inconnu jusqu’alors. Il s’agit de l’évangile selon Simon de Cyrène, l’homme qui a porté la croix du Christ. Quels renseignements nous offrent les premiers éléments fournis par l’Association Biblique de Jérusalem?

Station_VIII

Contexte de la découverte

Chargée de fouilles dans la région du lac de Tibériade, l’Association Biblique de Jérusalem a trouvé sur un site non loin de la ville de Capharnaüm un rouleau rédigé en grec. La découverte remonte à la fin de l’année dernière. Quelle n’a pas été la surprise des archéologues en découvrant le titre du document:

εγαλλεδιον κατα Σιμωνα Κυρηναιον. Ce qui en français donne « évangile selon Simon de Cyrène ».

Le papyrus a été daté de la moitié du deuxième siècle ce qui en fait un des écrits les plus anciens répertoriés.

Contenu de l’évangile selon Simon de Cyrène

Ce n’est pas un récit à proprement parler selon l’Association Biblique de Jérusalem, comme le sont les évangiles canoniques. Le texte complet sera dévoilé en juin, pour le moment nous devons nous contenter du communiqué officiel laconique de l’association. Le texte rapporte des réflexions de Simon de Cyrène, qui semble-t-il a fait plus que simplement porter la croix du Christ. L’avenir et la critique des exégètes dira si il s’agit bien d’un écrit de Simon de Cyrène ou d’un écrit pseudépigraphique postérieur (étant entendu que le papyrus retrouvé est une copie d’un original), toujours est-il que les quelques lignes de cet évangile nous montrent un personnage parlant à la première personne et se présentant comme Simon de Cyrène.

La particularité relevée par l’Association Biblique de Jérusalem est le style à la première personne tout le long du texte. Comme je l’ai précisé plus haut il s’agit de réflexions de Simon de Cyrène sur le ministère de Jésus, ainsi que des considérations plus personnelles.

Extraits

Le communiqué de l’Association Biblique de Jérusalem nous a livré quelques courts extraits de l’évangile selon Simon de Cyrène pour nous mettre en bouche avant la révélation complète en juin. Le premier extrait livré est une courte introduction:

Ayant été témoin privilégié des événements survenus à Jérusalem, moi Simon de Cyrène je vous livre ce témoignage afin d’attester de la vérité apportée par Jésus Christ

Un deuxième verset aimablement dévoilé par l’association fait montre de sentiments pour le moins étranges voir d’un opportunisme non dissimulé de la part de Simon de Cyrène:

Je me demandais où me placer pour être certain qu’on me demande de porter la croix de notre Seigneur. Je me disais qu’ainsi il serait fait mention de moi en bonne place dans le Livre des Livres.

Étranges propos, qui ne manqueront pas de faire chauffer le crâne des exégètes. Le dernier extrait dévoilé fait référence semble-t-il à une période plus tardive, celle de la rédaction des évangiles canoniques:

Après avoir porté la croix de notre Seigneur je constate avec peine n’avoir droit qu’à deux lignes dans la Bible alors que Simon, dit Pierre, qui pourtant a renié par trois fois le Christ y est présenté de façon plus avantageuse. Je constate même avec peine que Jean, sois-disant disciple préféré de notre Seigneur, a jugé bon de ne pas me mentionner.

Que conclure de cet évangile selon Simon de Cyrène?

Il est un peu tôt pour conclure de façon définitive, nous en saurons plus lors de la divulgation de la totalité du texte en juin. Nous pouvons tout de même constater malgré une dévotion qui ne fait pas de doute une certaine amertume chez Simon de Cyrène. L’orgueil du personnage est aussi palpable. Il semble attacher une grande importance au fait d’être cité dans les écritures, ne comprenant pas visiblement que l’idéal est de porter sa croix en silence sans se glorifier. Sans se glorifier, car chacun porte sa croix.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s