La Bible dévoilée, d’Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman – Fiche de lecture

Chères lectrices, chers lecteurs,

Ayant souvent fait allusion à La Bible dévoilée dans mes vidéos, je vous propose ici une petite fiche de lecture de cet ouvrage passionnant, fruit de la collaboration entre Israël Finkelstein, directeur de l’institut d’archéologie de l’université de Tel-Aviv et coresponsable des fouilles de Megiddo et Neil Asher Silberman, directeur historique au centre Ename pour la présentation de l’archéologie et de l’héritage public de Belgique.

La première version de l’ouvrage date de 2001, disponible aux éditions Folio histoire et comptabilise 550 pages.

51btW2+WajL._SX301_BO1,204,203,200_

Quatrième de couverture

Quand et pourquoi la Bible a-t-elle été écrite? Que savons-nous des premiers patriarches? Quand le monothéisme est-il apparu? Comment le peuple d’Israël est-il entré en possession de a Terre Promise? Jérusalem a-t-elle toujours été le centre de l’ancien Israël?

Pour la première fois, il est possible de répondre à ces questions avec un haut degré de certitude. Car les auteurs, Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, puisent leurs arguments dans les découvertes archéologiques les plus récentes, entreprises en Israël, en Jordanie, en Egypte, au Liban et en Syrie.

Loin de sortir désenchanté de cette mise à plat historique du Livre des livres, le lecteur est d’autant plus fasciné par ces nomades et ces agriculteurs d’il y a trois mille ans, qui ont su fabriquer, en des temps de détresse ou de gloire, un récit dont la fécondité n’a cessé d’essaimer au-delà de ce peuple.

Plan de l’ouvrage

Première partie – L’historicité de la Bible

  1. En quête des patriarches
  2. L’Exode a-t-il eu lieu?
  3. La conquête de Canaan
  4. Qui étaient les israélites?
  5. Souvenir d’un age d’or?

Deuxième partie – L’émergence et la chute de l’ancien Israël

  1. Un seul état, une seule nation, un seul peuple? (environ 930 à 720 avant Jésus Christ)
  2. Israël, le premier royaume tombé dans l’oubli (884 à 842 avant Jésus Christ)
  3. A l’ombre de l’empire (842 à 720 avant Jésus Christ)

Troisième partie – Juda et la création de l’histoire biblique

  1. La transformation de Juda (environ 930 à 705 avant Jésus Christ)
  2. Entre guerre et survie (705 à 639 avant Jésus Christ)
  3. La grande réforme (639 à 586 avant Jésus Christ)
  4. L’exil et le retour (586 à 440 avant Jésus Christ)

Épilogue: l’avenir de l’Israël biblique

Appendices

  1. Théories relatives à l’historicité des patriarches
  2. En quête du Sinaï
  3. Autres théories de la conquête israélite
  4. L’erreur de l’archéologie traditionnelle relative aux périodes davidiques et salomoniques
  5. Identification du règne de Manassé dans les découvertes archéologiques
  6. Quelles étaient les limites du royaume de Josias?
  7. Les frontières de la province de Yehoud

 

Alors??

Il s’agit d’un ouvrage d’archéologie, écrit par des archéologue. Le vocabulaire est assez simple sans être simpliste. La traduction est bonne est le style assez vivant et pédagogique, ce qui évite un trop grand nombre de notes de bas de page. C’est un gros plus car trop de notes de bas de page tuent les notes de bas de page.

Le plan de l’ouvrage parle de lui-même, les passionnés d’archéologie et d’histoire vont se régaler. Les auteurs réussissent le tour de force de mettre à la disposition du grand public la démarche rigoureuse d’un archéologue. Doit-il partir de la Bible et vérifier les faits sur le terrain? Doit-il étudier le terrain et ensuite regarder dans la Bible ce qui correspond? Ce livre en apprend beaucoup sur la méthodologie employée.

Je confirme les propos de la quatrième de couverture, on ne ressort pas désenchanté par cet exposé, bien au contraire. L’histoire biblique prend du relief avec les découvertes de ces archéologues. La période couverte est complète, allant des patriarches (Abraham, Isaac, Jacob) jusqu’au retour d’exil du peuple juif. La clé de ce livre est incontestablement le rôle joué par la grande réforme du roi Josias, au carrefour des VIIe et VIe siècles avant Jésus Christ. C’est en effet à cette période qu’un grand nombre de livres de la Bible furent compilés. Les annexes sont passionnantes, surtout ce qui concerne les théories relatives à l’historicité des patriarches, le livre est à lire jusqu’au bout!

La Bible dévoilée permet aussi de se rendre virtuellement au cœur de sites bibliques tels que Megiddo et comprendre l’intérêt joué par de tels sites dans l’histoire biblique du peuple d’Israël.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s