Les chrétiens et les migrants

Chères lectrices, chers lecteurs,

comme vous le savez François Hollande s’est engagé à ce que la France accueille 24.000 migrants, reconnus comme réfugiés politiques. A lire les réactions sur les réseaux sociaux et dans divers médias alternatifs, les avis sont très partagés sur cette question de l’accueil des migrants sur notre sol. Sur un sujet aussi sensible il est bon parfois de prendre du recul sans réagir à chaud, c’est ce que j’essaie de faire, sans être trop froid j’espère, avec cet article.

5316_10206645286624358_6169604652871846439_n

Ces artistes moralisateurs

De nombreux artistes ont appelé les français à être généreux avec les migrants. Ils ont raison sur le fond mais la forme laisse à désirer. Le premier à se manifester a été Charles Aznavour. Depuis sa paisible retraite helvétique, l’exilé fiscal le plus célèbre de France a lancé une tonitruante leçon de morale. Je suis toujours perplexe sur cette façon de faire, qui rabaisse l’air de rien les « petites gens » face aux célébrités se présentant comme des professeurs de savoir vivre.

Ces maires qui ne veulent accueillir que des réfugiés chrétiens

Le cas n’est pas majoritaire mais assez saisissant pour être souligné. Le maire de Charvieu-Chavagneux (Isère) a fait voter par son conseil un texte demandant à ce que sa ville n’accueille que des migrants chrétiens. Comment un migrant peut-il prouver qu’il est chrétien? A ma connaissance tout le monde ne se promène pas avec son certificat de baptême, d’ailleurs Jésus lui-même n’en avait pas sur lui.

Le maire de cette commune a semble-t-il oublié la cultissime parabole du bon samaritain (Luc, chapitre X versets 25 à 37):

25 Un docteur de la loi se leva, et dit à Jésus, pour l’éprouver : Maître, que dois-je faire pour hériter la vie éternelle ? 26 Jésus lui dit : Qu’est-il écrit dans la loi ? Qu’y lis-tu? 27 Il répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même. 28 Tu as bien répondu, lui dit Jésus; fais cela, et tu vivras. 29 Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : Et qui est mon prochain ? 30 Jésus reprit la parole, et dit : Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho. Il tomba au milieu des brigands, qui le dépouillèrent, le chargèrent de coups, et s’en allèrent, le laissant à demi mort. 31 Un sacrificateur, qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre. 32 Un Lévite, qui arriva aussi dans ce lieu, l’ayant vu, passa outre. 33 Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit. 34 Il s’approcha, et banda ses plaies, en y versant de l’huile et du vin; puis il le mit sur sa propre monture, le conduisit à une hôtellerie, et prit soin de lui. 35 Le lendemain, il tira deux deniers, les donna à l’hôte, et dit : Aie soin de lui, et ce que tu dépenseras de plus, je te le rendrai à mon retour. 36 Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui qui était tombé au milieu des brigands ? 37 C’est celui qui a exercé la miséricorde envers lui, répondit le docteur de la loi. Et Jésus lui dit : Va, et toi, fais de même.

En clair, le Christ nous enseigne (si notre jugement ne l’a pas déjà fait…) que notre prochain c’est tout le monde! Donc je ne sais pas comment prouver qu’un migrant est chrétien, ce que je sais en revanche c’est prouver qu’un maire ne l’est pas…

L’appel du Pape François

Le Pape François appelle « chaque paroisse d’Europe à accueillir une famille de réfugiés ». Si cette prise de position papale semble conforme à la charité chrétienne, je la trouve excessive. Je ne doute pas des capacités d’accueil des paroisses vaticanes, en revanche pour visiter beaucoup d’églises lors de mes vacances je peux vous assurer que toutes n’ont pas les moyens de subvenir aux besoins d’une famille! Le souverain pontife fait peser une grande pression sur son troupeau, oubliant de nuancer que la charité est à exercer dans la limite de ses moyens.

Quid des SDF défavorisés par rapport aux migrants?

Il faut en parler donc parlons-en. Les réseaux sociaux regorgent depuis quelques jours de coupures de « presse » évoquant des SDF qui se seraient vus refuser des refuges pour faire place à des familles de migrants. N’ayant pas pu vérifier ces sources, je me garderai d’utiliser ces faits (qui n’en sont peut-être pas) pour étayer mon argumentation. Une affaire relayée aujourd’hui mentionne par exemple que des SDF ont été renvoyés d’un refuge de Nanterre pour accueillir 89 migrants. Il s’agit en fait de l’exhumation d’un fait remontant au mois de juin sans lien avec la présente vague de réfugiés, une simple recherche sur Google vous le montrera. Je ne dis pas que ce type de problème n’est pas arrivé, je dis juste que dans ce cas précis du refuge de Nanterre c’est une contre-information.

Je crois aux médias alternatifs, La Colombe en est un. En revanche je vous conseil avant de relayer, retwitter, facebooker une information de la vérifier avant. Même si l’information vient de ce site 😉

Alors, que faire?

Cet article a été rédigé afin d’apporter un regard chrétien sur ce problème des migrants, en analysant divers points: la réaction des célébrités, la réaction de maires ne voulant accueillir que des chrétiens, l’intervention du Pape et le traitement de l’affaire par les réseaux sociaux. Agir? Ne pas agir? A chacun de décider, je ne suis pas aussi qualifié que Monsieur Aznavour pour donner des leçons… Quoi qu’il en soit bien s’informer et recouper les sources est primordial, sans quoi le tourbillon du web est capable de nous faire avaler n’importe quoi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s